Poèmes : Det er et yndigt land / Les enfants du Norden

Det er et yndigt land 

Det er et yndigt land
where babies sleep in outside
they stand fierce and strong
their head out their stroller
There is no difference between girls and boys
it’s called equality
underneath the Dannebrog 

Copenhague – Photo par Anthony Rodriguez – Pexels.com

They learn how to respect
and take care of the others
“Call me by my name
and thanks for the last time”
Because the forest and the shore
it’s all their childhood’s playground
my song is liberty and community 

I like to ride my bike
as a viking on my boat
I learn from everyone, discovering every place
Learning means a lifelong process
to develop myself,
I’m a descendant of a viking

Confirmed when I was twelve
raised by the danish church
I stand for the weakest
peaceful in all circumstances
traditions are important
but they shouldn’t oppress us
I’m a pious and citizen


Les enfants de Norden

Oh Norden, le miel ne coule pas chez toi
mais les harengs nourrissent tes enfants comme de la manne
Ton désert n’est pas fait de sable, 
mais dans la neige, les pas de tes enfants ne sont jamais seuls. 

Oh Norden, ils héritent de toi 
l’amour de la nature, et la force des arbres
Ils ne disputent pas autour de Babbel, 
chez toi les langues se comprennent mutuellement 

Oh Norden, chez toi la mer n’est pas séparée en deux,  et les ennemis ne sont pas engloutis, les murailles ne tombent pas,  on préfère construire des ponts et apprendre à vivre ensemble  tant que l’autre nous ressemble et joue selon les mêmes règles

Oh Norden, chez toi la paix du hygge, la tranquillité du lagom 
donnent la faveur au commerce tel Joseph en Egypte
Par les dix commandements de la morale protestante 
et guidé par la sagesse de l’Ecclésiaste, tel est le pays promis.

Norden, Où est la chaleur de l’amour dans tes froids calculs ?
Norden, où sont les danses de joie dans la sage prévision ?
Es tu Mikhal face à David, es tu Saul avant Damascus, 
C’est par la foi d’Abraham et l’Esprit de Paul que le pays devient promis  

Elisa CLOLOT


Cet article fait partie d’un projet culturel 2023 d’atelier d’écriture, retrouvez sa partie théorique et culturelle à propos du Danemark ailleurs sur le carnet.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
eclolot (26 mai 2023). Poèmes : Det er et yndigt land / Les enfants du Norden. Feuillets du Nord. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/sdyl


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search