Peut-on analyser un roman sans le lire?

Le roman policier de Henry Fletcher The North Shore Mystery à travers les outils numériques.

image1 représentante les différent outils numériques utilisé dans l'analyse du roman de Henry Fletcher au centre un titre l'analyse numerique à travers les outils numériques
Photo de couverture de l’article “peut on analyser un roman sans le lire”

PRÉSENTATION DU ROMAN

The North Shore Mystery s’inscrit dans le genre du roman mystère qui était en plein apogée en Grande Bretagne à l’époque victorienne tardive il a été écrit par l’auteur anglais Henry Fletcher, publié en 1899 par Swan Sonnenshein et Co., Limited Paternoster Square à Londres. L’auteur à l’origine essayiste de profession a vécu en Australie, s’est inspiré de ce pays pour situer le l’intrigue de son premier roman dans la capitale: Sydney. D’après les rares informations trouvées qui peuvent nous renseigner au sujet de la réception du roman indiquent qu’il s’agit “d’une pure littérature Australienne“.

Ce livre est aussi une expression de sa critique de la colonialisation anglaise car “…en plaidant pour un type d’australianisme nationalisme culturel”,il demande dans un article “Australia for the Australians” publié en 1918 que les postes locaux ne soient pas occupés par des étrangers, et il attaque ce que l’on pourrait appeler un complexe de supériorité étrangère.

Le titre du roman fait référence à une rubrique connue dans les journaux de Sydney à cette periode “The north shore mystery” qui équivaut à la rubrique “Faits Divers” des journaux français ils y sont généralement classés les événements tragiques. Henry Fletcher écrit un roman policier, ce qui n’est pas sans lien avec cette rubrique journalistique

Le roman relate les faits du mystérieux meurtre d’Alexandre Booth, un personnage très connu à Sydney, dans sa chambre au manoir respectable de Madame Delfosse, l’homme est poignardé à mort à côté de sa femme, qui dormait sans qu’elle se rende compte de quoi que ce soit et sur laquelle tous les soupçons se portent. Le crime se déroule durant la nuit du 15 Aout 188_ et sera rapporté dans l’Evening Times de ce jour-là.

L’objet de recherche

D’après Franco Moretti, historien de la littérature, une piste pour comprendre l’histoire littéraire

“…il ne faut pas les lire (les livres), mais les analyser avec des ordinateurs, utiliser des outils d’analyse textuelle numériques et interprétant des grandes bases de données de textes.”

((F.Moretti,Distant Reading, London/New-York, Verso, 2013))

Le présent travail s’inscrit dans cette perspective, utilisant les outils numériques pour l’analyse quantitative d’un corpus littérature, expérimentés au cours du séminaire Introduction pratique aux humanités numériques pour les études littéraires et culturelles animé par Thomas Mohnike et Raphaël Jamet, à l’université de Strasbourg au cours de l’année 2022/23,

…et dont les objectifs étaient d’apprendre les différentes étapes de l’analyse quantitative de textes littéraires et scientifiques :

de la création d’un fichier numérique analysable aux défis de l’océrisation, en passant par les différents outils d’analyse de texte et de visualisation et par l’interprétation et la présentation des résultats sur des supports numériques

R.Jamet et T.Mohnike présentation du séminaire.

Sur ces bases, la recherche été menée pour montrer dans quelle mesure les outils numériques peuvent informer sur le genre littéraire. L’objet de cet article est de présenter des résultats d’une première analyse faite sur l’œuvre d’Henry Fletcher à partir des outils numériques d’analyse textuelle.

L’analyse du roman

Le récit d’Henry Fletcher de 260 pages est accessible sous plusieurs formats sur le site du Projet Gutenberg. En premier lieu, le fichier texte UTF-8 été téléchargé et nettoyée à l’aide de Notepad++ : une suppression des caractères non reconnu par l’ordinateur, ainsi que des parties qui n’
appartiennent pas au texte original, afin de ne pas fausser les résultats. Ce travail n’as pas nécessité un temps long en raison de la bonne qualité de l’OCR fait par les contributeurs du projet Gutenberg.

Ensuite, le Texte du roman été analysé avec l’outil Voyant Tools, dont les fonctionnalités permettent une interprétation quantitative et visuelle du texte.

Après les suppression des stopwords, on peut distinguer les mots les plus réccurrents du corpus comme les suivants:

  • des Noms: Man, Hobbs, Huey, Alec, Professor, Sam, Bertha, Money, Horse
  • des verbes: said, think,..
  • des noms qui se réfèrentà des chronotopes: Sydney, House, Night

Mais aussi et avec une plus petite fréquence: les mots en relation avec “l’enquête”: crime et police.

image represente un nuage de mots du roman "The north shore mystery"
Image A: Voyant Tools Cirrus des mots récurrents (105 Termes) tirés de ”The North Shore Mystery”

Remarque:

  • L’outil Cirrus ou Nuage de mots choisi pour sa facilité de lecture.
  • On a sélectionné une limite à 105 pour les termes les plus fréquents car cette analyse contient de mots jugés représentatifs pour le roman policier

Le même fichier au format texte a été introduit dans le Laboratoire des Mythemes pour analyser les liens des unités narratives qui apparaissant dans le Nuage de mots du Voyant tools et leur situation et la répartition de leurs occurrences dans le récit.1

l'image represente les repartition des mots "Police"et "Horse" dans le corpus "The north shore mystery"
Image B: Laboratoire des mythèmes : répartition des mots « horse », et « police » dans “The North Shore Mystery”.

Cette fonction permet de connaître les contextes dans lesquels sont présents ou utilisés ces mots ainsi leur relation avec d’ autres mots. Par exemple

“…He could think of no enemy who could desire, or would have benefited in any way by Booths death; but he expressed the opinion that all men connected with horse racing are more or less rogues, and Mr. Booths acquaintances wereall of that class.”

“…No, he did not know any particular person; but a big betting man waslikely enough to have bad blood with some people; and, as regards hisdeath, that might no doubt lead to the scratching of all his horses intraining by his widow; and of course those who had backed them wouldlose, and the chances of other horses in the race be so much the better.”

The police authorities had already made a careful inventory of the deadmans personal effects, and amongst these, taken from the trouserspocket, was a small flat key, said by Mrs. Booth to be, without doubt,that of her husbands safe.”

“It is one of the anomalies of Colonial life, that some of our best menhave to commence life in such subordinate positions as that held by Police Constable Hobbs.”

des citations du roman extraites de l’outil “Laboratoire des Mythemes” représentantes quelques occurrences des mots ‘Horse’ et ‘Police’

On peut déduire de ces exemples d’occurrences des mots horse et police dans le récit relevés par l’outil Laboratoire des Mythemes que:

  • La course de chevaux a une grande importance dans ce récit. Mais aussi que le pari sur les courses de chevaux est une activité appréciée par les australiens selon le roman.
  • La cause du meurtre tourne au tour de l’argent.
  • Une nuance sur le thème du colonialisme en Australie et la situation du travail, qui ressemble à la position de l’auteur dans l’article ”Australia for the Australians”, mentionné ci-dessus. Cela prouve sa position par rapport à ce sujet.


Remarque sur l’analyse

Les mots “police” et “horse” sont choisis comme un exemple de l’analyse faite a partir de cet outil.

A partir des analyses effectuées par le Laboratoire des Mythèmes, on peut à travers l’outil Gephi visualiser l’occurrence et l’ importance narrative des mythèmes. Ils sont représentés à travers des nœuds dans un récit: il peut s’agir de concepts,d’actions, d’acteurs ou bien de chronotopes raccordés par des liens.

La taille des noeuds exprime leur pertinence dans le récit et la taille des liens exprime la proximité entre les mythèmes.

l'image represente une visualisation des liens entre les noeuds les plus pertinent dans le récit a partir de l'outil Gephi
Image C: Une visualisation des noeuds et liens les plus pertinents dans le récit a partir de l’outil Gephi, basé sur le fichier de réseau graphml généré par le Laboratoire des mythèmes

  • Cette fonction permet de voir plus clairement,via les mythèmes, les thèmes traités dans ce roman. On peut ainsi distinguer le voyage par bateau, la course de chevaux, la vie , les sentiments, l’histoire coloniale,…On peut voir la présence de dialogues dans le roman par l’importance des verbes de dialogue: say, tell, ask, talk, think…, plus que les verbes d’action see, sit, stand, begin, try…,
    ce qui pourrait indiquer l’importance donnée à la narration et à la réflexion dans ce récit.

Revenons à l’outil Voyant Tools avec la fonction Tendance pour récapituler la répartition de l’histoire et comprendre le déroulement des faits.

En introduisant des mots rassemblés au cours de la recherche des différents outils, on obtient le schéma suivant:

l'outil Tendance de Voyant Tools ou le recit est segmenté en 10 ségments,l'image represente la fréquence de quelques mots dans ces ségments
Image D:Voyant Tools représentant un récapitulatif du déroulement des faits du récit “The north shore mystery” selon des mots clefs: “Alec Booth”, “Bertha”, “Sam”, “room”, “knife”, “Heuy”.


A propos de l’exemple

L’œuvre est repartie sur 10 segments égaux, chacune des courbes présente la fréquence du mot dans les segments

« Alec Booth »: la victime
« Bertha »: la conjointe au même temps le nom de la jument de la victime
« Sam »: Ami et associé de la victime et meurtrier
« room »: lieu du meurtre
« knife »: arme du crime
« Heuy »: ami du couple

La majorité des mots présents dans les segments 1 et 2 ainsi que 9 et 10 renvoient à l’enquête “police” “knife” et “crime”.

Dans les segments 3 jusqu’ au 8 les courbes d’« Alec » et « Huey » avec celle de « Bertha » et “Horse” se rejoignent, celui de « Money » progresse différemment , indiquant une narration du vécu de la victime mais aussi la cause de sa mort et sa relation avec ses meurtriers.

Pendant cela tous les mots en relation avec l’enquête s’effacent et réapparaissent dans les derniers segments 9 et 10.
La courbe de « Sydney » reste constante pendant toute l’histoire. Cela indique que les faits se déroulent majoritairement à « Sydney ».

En Conclusion

Le manque d’informations sur l’auteur et son style d’écriture n’ont pas affecté la recherche. Au contraire, cela a permis de pousser les limites de la machine, on a pu à travers les outils numériques
analyser le contenu de l’œuvre et obtenir des résultats préliminaires. Pour confirmer la pertinence de ces quelques résultats d’analyse quantitative avec des outils numériques, une lecture du roman était nécessaire ; cette lecture a conduit à des modifications de l’interprétation pour obtenir des résultats fidèle au roman, par exemple la jument de la victime ”Alexander” porte le même nom que sa femme ”Bertha”, comme on peut le remarquer sur l’image D la courbe de ”Bertha” et ”Horse” se rejoignent dans le segment 5, puis celle de ”Berthe” progresse, sans une lecture du roman on pourrait croire qu’il s’agissait de la femme de la victime et pas de la jument.

Sitographie

https://www.apfa.esrc.unimelb.edu.au/biogs/E000062b.htm

https://www.britannica.com/art/English-literature/Late-Victorian-literature

https://www.britannica.com/art/Australian-literature

https://www.goodreads.com/book/show/13645560-the-waybacks-again

“Australia for the Australians” by Henry Fletcher

Bibliographie

F.Moretti, Distant Reading, London/New-York, Verso, 2013.

Cet article fait partie des rendus d’étudiants et étudiantes dans le cadre d’un projet de didactique des humanités numériques.

  1. The Mytheme Laboratory is developed by Ludovic Strappazzon and Thomas Mohnike []

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
kaci (21 avril 2023). Peut-on analyser un roman sans le lire? Feuillets du Nord. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/sdyh


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search